Zoom sur la pauvreté des jeunes et des enfants en France

Aujourd’hui, un jeune (0 à 30 ans) sur cinq est pauvre. Chez les plus de 60 ans, c’est moins d’une personne sur 13 qui est concernée.

Ce niveau de pauvreté est le fruit d’une évolution dramatique : le nombre de jeunes et d’enfants pauvres a cru de presque un million depuis 2002. Au total, cette augmentation contribue à hauteur de 70% de l’augmentation totale des pauvres (+1,3M au total).

Résultat, alors qu’ils ne représentent que 35% de la population française, les enfants et jeunes représentent près de la moitié des pauvres de France.

Découvrez la synthèse de cette étude menée par Break Poverty. Elle vous permettra d’approfondir, de mieux comprendre l’évolution et le visage de la pauvreté des enfants et des jeunes en France.

Quelques chiffres clés

Taux de pauvreté des enfants et des jeunes

20 % des jeunes vivent en dessous du seuil de pauvreté

Parmi les enfants et les jeunes de moins de 30 ans en France.

1 million de pauvres supplémentaires en 15 ans

1 million de jeunes pauvres supplémentaires en 15 ans

En 15 ans, on dénombre 550 000 enfants et 450 000 jeunes pauvres supplémentaires.

1 pauvre sur 2 en France est un jeune

Bien que tributaires des conditions de vie de leurs parents, ce sont bien eux qui sont le plus touché par la pauvreté.

75 % d'enfants pauvres lorsque les parents sont au chômage

75 % des enfants dont les parents sont au chômage sont pauvres

La situation socio-économique des parents impacte fortement la propension d’un enfant à basculer dans la pauvreté.

75% des enfants pauvres vivent en familles monoparentales ou nombreuses

75 % des enfants pauvres vivent en famille monoparentale ou en famille nombreuse

La structure familiale est déterminante, surtout pour les familles monoparentales : difficile de s’en sortir avec un seul salaire.

40 % des jeunes de moins de 25 non-diplômés vivent sous le seuil de pauvreté

40 % des jeunes de moins de 25 ans non-diplômés vivent sous le seuil de pauvreté

Encore aujourd’hui, le diplôme est un élément crucial de l’insertion professionnelle et donc de la situation socio-économique d’un individu.

25 % de pauvres

parmi les 18 à 25 ans

C’est la population la plus exposée au risque de pauvreté parmi les moins de 30 ans, loin devant les plus de 60 ans (8 % de taux de pauvreté).

Agir pour endiguer ce phénomène

Plusieurs leçons sont à tirer de ces chiffres. S’il ne fallait en retenir qu’une, nous dirions que la lutte contre la pauvreté est avant tout une affaire de prévention.

Pour faire face à ce constat, Break Poverty a mis en place un programme d’identification et d’accompagnement de projets innovants qui luttent contre la pauvreté, en agissant directement sur les causes. Les projets soutenus opèrent via trois axes d’intervention :

Un autre virus se transmet en France : la pauvreté.J'AGIS
+