Ensemble, brisons le cercle de la pauvreté
et donnons une chance à chaque enfant

Chaque enfant mérite une chance de réussir dans la vie. Faire un don à Break Poverty Foundation, c’est s’attaquer aux racines de la pauvreté en finançant des projets et en venant en aide aux enfants et jeunes défavorisés. Notre objectif d’ici 2022 : atteindre 100 000 jeunes bénéficiaires !

Nos champs d’actions :

  • le soutien à la petite enfance
  • la prévention du décrochage scolaire
  • l’accès au premier emploi

Ensemble, brisons le cercle de la pauvreté

et donnons une chance à chaque enfant

Chaque enfant mérite une chance de réussir dans la vie. Faire un don à Break Poverty Foundation, c’est s’attaquer aux racines de la pauvreté en finançant des projets et en venant en aide aux enfants et jeunes défavorisés. Notre objectif d’ici 2022 : atteindre 100 000 jeunes bénéficiaires !

Nos champs d’actions :

  • le soutien à la petite enfance
  • la prévention du décrochage scolaire
  • l’accès au premier emploi

Pourquoi soutenir Break Poverty ?

Break Poverty est l’une des seules organisations humanitaires à traiter les causes de la pauvreté afin de la prévenir durablement.

Bénéficiez d’une déduction fiscale

Cette déduction fiscale s’élève à 66 % du montant de votre don à Break Poverty Foundation dans la limite de 20 % de vos revenus imposables

100 % du don va aux actions

Nos frais de fonctionnement sont pris en charge par nos fondateurs. En conséquence, 100 % des dons perçus sont reversés à nos programmes.

Des projets innovants à fort impact

Break Poverty finance des projets innovants et à fort impact afin de lutter contre toutes les formes d’extrême pauvreté dont sont notamment victimes les enfants.

Bénéficiez d’une déduction fiscale

Cette déduction fiscale s’élève effectivement à 66 % du montant de votre don à Break Poverty Foundation dans la limite de 20 % de vos revenus imposables

100 % du don va aux actions

Nos frais de fonctionnement sont pris en charge par nos fondateurs. En conséquence, 100 % des dons perçus sont reversés à nos programmes.

Des projets innovants à fort impact social

Break Poverty finance des projets innovants et à fort impact afin de lutter contre toutes les formes d’extrême pauvreté dont sont notamment victimes les enfants.

Des solutions existent !

Ne condamnons pas notre jeunesse, des solutions existent ! Nos équipes d’experts ont bâti des programmes autour de 3 axes prioritaires :

La lutte contre le décrochage scolaire

Chiffres clés : Les jeunes issus de milieux modestes rencontrent plus de difficultés scolaires : parmi les 200 000 décrocheurs scolaires chaque année, 48% sont des enfants d’ouvriers contre 4% d’enfants de cadre.

Objectifs : Soutenir des dispositifs de soutien scolaire, de mentorat, d’orientation scolaire afin de prévenir le décrochage scolaire des jeunes les plus vulnérables.

L’insertion professionnelle

Chiffres clés : On constate en France une mobilité sociale qui stagne pour les plus démunis : un enfant de cadre supérieur a 4,5 fois plus de chance qu’un enfant d’ouvrier d’appartenir aux 20% les plus aisés.

Objectifs : Soutenir les dispositifs d’accès et d’insertion dans l’emploi des jeunes issus de milieux modestes (formation qualifiante, remise à niveau, accompagnement à la création d’entreprises, coaching individualisé…)

La petite enfance

Chiffres clés : un enfant de famille modeste maîtrise en moyenne deux fois moins de mots de vocabulaires qu’un enfant issu de famille aisée à l’entrée en CP

Objectifs : Offrir les mêmes conditions d’éveil aux enfants de familles modestes qu’aux enfants de familles aisées afin de prévenir les retards de développement

On a besoin de vous !

Plus de 3 millions d’enfants et de jeunes connaissent aujourd’hui la pauvreté. Il est urgent de se mobiliser !

Avec 50 €

soit 17 € après déduction fiscale

 Vous offrez un accompagnement individualisé à un jeune défavorisé pour faciliter son orientation scolaire

Avec 250 €

soit 85 € après déduction fiscale

Vous fournissez à un jeune défavorisé un ordinateur, une connexion internet et un accompagnement pour éviter le décrochage scolaire

Avec 500 €

soit 170 € après déduction fiscale

Vous offrez un accompagnement à deux jeunes pendant un an via du tutorat collectif pour leur permettre de s’insérer dans le monde de l’emploi

Avec 50 €

soit 17 € après déduction fiscale

 Vous offrez un accompagnement individualisé à un jeune défavorisé pour faciliter son orientation scolaire

Avec 250 €

soit 85 € après déduction fiscale

vous permettez à un jeune défavorisé d’avoir un ordinateur, une connexion internet pendant 3 mois et un accompagnement pour éviter le décrochage scolaire

Avec 500 €

soit 170 € après déduction fiscale

vous offrez un accompagnement à deux jeunes pendant un an via du tutorat collectif pour leur permettre de s’insérer dans le monde de l’emploi

Newsletter

Avec vous et grâce à vous, nous voulons atteindre 100.000 jeunes bénéficiaires d’ici fin 2022.

Pour suivre nos programmes et notre actualité, abonnez-vous à notre newsletter !

Des solutions existent !

Ne condamnons pas notre jeunesse, des solutions existent. Nos équipes d’experts ont bâti des programmes autour de 3 axes prioritaires :

La lutte contre le décrochage scolaire

Chiffres clés : Les jeunes issus de milieux modestes rencontrent plus de difficultés scolaires : parmi les 200 000 décrocheurs scolaires chaque année, 48% sont des enfants d’ouvriers contre 4% d’enfants de cadre.

Objectifs : Soutenir des dispositifs de soutien scolaire, de mentorat, d’orientation scolaire afin de prévenir le décrochage scolaire des jeunes les plus vulnérables.

L’insertion professionnelle

Chiffres clés : On constate en France une mobilité sociale qui stagne pour les plus démunis : un enfant de cadre supérieur a 4,5 fois plus de chance qu’un enfant d’ouvrier d’appartenir aux 20% les plus aisés.

Objectifs : Soutenir les dispositifs d’accès et d’insertion dans l’emploi des jeunes issus de milieux modestes (formation qualifiante, remise à niveau, accompagnement à la création d’entreprises, coaching individualisé…)

La petite enfance

Chiffres clés : un enfant de famille modeste maîtrise en moyenne deux fois moins de mots de vocabulaires qu’un enfant issu de famille aisée à l’entrée en CP

Objectifs : Offrir les mêmes conditions d’éveil aux enfants de familles modestes qu’aux enfants de familles aisées afin de prévenir les retards de développement

Newsletter

Avec vous et grâce à vous, nous voulons atteindre 100.000 jeunes bénéficiaires d’ici fin 2022.

Pour suivre nos programmes et notre actualité, abonnez-vous à notre newsletter !

Je veux agir et je partage dès maintenant :

Un autre virus se transmet en France : la pauvreté.J'AGIS
+