UN CONSTAT 

L’URGENCE D’AGIR POUR LES PLUS JEUNES

>  Une explosion des besoins en aide alimentaire

De plus en plus de parents nous disent la difficulté de leur quotidien. Nous devons collectivement faire mieux pour nos enfants, pour notre société.

Adrien Taquet, Secrétaire d’État chargé de l’enfance et des familles.

De plus en plus de parents nous disent la difficulté de leur quotidien. Nous devons collectivement faire mieux pour nos enfants, pour notre société.

Adrien Taquet, Secrétaire d’État chargé de l’enfance et des familles.

L’OPÉRATION EN CHIFFRES

Evaluation d’impact Urgence Premiers Pas

boite

53 000 kits
pour bébés distribués

couche

5,9 millions
de couches distribuées

2,2 millions
de boîtes de lait & petits pots distribués

boite bébé

6,1 millions d’euros
de produits distribués

25 entreprises
partenaires

600 associations partenaires
pour la distribution des kits

Pour les familles

89% des familles

ont pu répondre aux besoins de première nécessité de leurs enfants

86% des familles

affirment que l’opération a permis de réduire le stress à la maison

Pour les associations

100% des associations

ont mieux répondu aux besoins
de leurs bénéficiaires

93% des associations

ont aidé plus de familles dans le besoin

Evaluation d’impact Urgence Premiers Pas

Avec
le soutien de :

Une grande partie du développement intellectuel et physique de l'enfant se fait pendant les trois premières années de sa vie. Les enfants privés de soins et d'une alimentation adaptée avant l'âge de 3 ans vont subir du stress, des problèmes de santé et des retards de croissance qui vont impacter leur vie.

Denis Metzger, Président de Break Poverty Foundation.

Une grande partie du développement intellectuel et physique de l'enfant se fait pendant les trois premières années de sa vie. Les enfants privés de soins et d'une alimentation adaptée avant l'âge de 3 ans vont subir du stress, des problèmes de santé et des retards de croissance qui vont impacter leur vie.

Denis Metzger, Président de Break Poverty Foundation.

UN OBJECTIF
LARGEMENT DÉPASSÉ

> Plus de 53 000 Kits distribués

> Plus de 4 millions d’euros de produits offerts par nos partenaires

L’opération avait pour objectif initial de couvrir les besoins de produits de première nécessité de 30 000 enfants âgés de 0 à 3 ans, sur une période de 3 mois à l’aide d’un budget de 1 900 000 €, subventionné par la DGCS.

  •  3,3 M€ économisés grâce à des prix très bas (60 % de réduction sur les prix GMS)
  •  717 000 € de dons en nature
  •  202 000 € de dons financiers collectés dont 36 000 euros provenant de donateurs particuliers.

Grâce à ce mouvement solidaire collectif, nous avons pu combler les besoins essentiels de plus de 53 000 enfants pour 3 mois ou plus soit 23 000 enfants de plus que l’objectif fixé initialement.

> Un effet démultiplicateur

Pour chaque euro dépensé, 3,20 € de produits infantiles essentiels ont été distribués aux familles en situation de précarité partout en France. Cet effet de levier supérieur à 3 est généré par la mobilisation significative d’un grand nombre d’entreprises du secteur.

Pour chaque euro dépensé, 3,20 € de produits infantiles essentiels ont été distribués aux familles en situation de précarité partout en France. Cet effet de levier supérieur à 3 est généré par la mobilisation significative d’un grand nombre d’entreprises du secteur.

UNE OPÉRATION À FORT IMPACT
POUR LES FAMILLES BÉNÉFICIAIRES

UNE OPÉRATION À FORT IMPACT
POUR LES FAMILLES BÉNÉFICIAIRES

Une série d’indicateurs quantitatifs et qualitatifs ont été suivis à travers des questionnaires envoyés aux bénéficiaires et aux associations pour mesurer l’impact de l’opération face au constat antérieur :

> Des familles bénéficiaires en grande précarité et un besoin urgent de leurs nouveau-nés

> Les effets de l’opération sur les conditions de développement de l’enfant

L’opération a permis de nourrir mon enfant correctement et d’enlever l’angoisse permanente de se demander si on va pouvoir le nourrir toute la semaine.

Anais, Mère de Lali 11 mois.
Bénéficiaire de l’opération et de l’épicerie sociale et solidaire de l’ADAA à Bourges. 

UNE OPÉRATION À FORT IMPACT
POUR LES STRUCTURES DISTRIBUTRICES

UNE OPÉRATION À FORT IMPACT
POUR LES STRUCTURES DISTRIBUTRICES

69

Départements engagés

> Un accès difficile aux produits bébés pour les structures

> Une amélioration de l’accompagnement des structures

Nous avons beaucoup de difficultés à trouver des produits pour jeunes enfants car ils sont très spécifiques et coûteux.

Muriel Sergheraert, Directrice du Secours Populaire de Lomme.

69

Départements engagés

> Un accès difficile aux produits bébés pour les structures

> Une amélioration de l’accompagnement des structures

Nous avons beaucoup de difficultés à trouver des produits pour jeunes enfants car ils sont très spécifiques et coûteux.

Muriel Sergheraert, Directrice du Secours Populaire de Lomme.

CONCLUSION

CONCLUSION

Cette opération, qui visait initialement à répondre à l’urgence liée à la crise COVID, a révélé un besoin structurel des jeunes parents défavorisés qui ne trouvent pas les produits essentiels pour leurs bébés dans les structures traditionnelles de l’aide alimentaire.

79 % des familles risquent de se retrouver en grande difficulté lorsque l’opération s’arrêtera, dont près de la moitié en incapacité totale
de répondre correctement aux besoins d’hygiène et alimentaire de leurs bébés.

Urgence Premiers Pas est une action d’urgence face à l’explosion des besoins mais c’est aussi une opération qui doit permettre aux associations de pouvoir distribuer
durablement des produits trop souvent absents des chaines de l’aide alimentaire. Avec cette opération, Break Poverty souhaite apporter une réponse durable aux besoins des jeunes parents défavorisés.

Valérie Daher, Directrice de Break Poverty Foundation.

Valérie Daher

Nous remercions les partenaires de l’opération #Connexion d’Urgence qui ont permis de fournir plus de 17 000 ordinateurs à des jeunes défavorisés pendant le premier confinement.

Avec
le soutien de :

LOGO-ADN_RVB-HD

Nos partenaires publics : 

SE.---Num
SE---Fam
Min.-Travail
DIPLEJ

Nos partenaires privés : 

Logo-L-Gilbert-2019
fondation carrefour

Je veux aider à lutter contre la pauvreté des jeunes en France et je partage dès maintenant :

Crédits photos : Rodriguo Peirera et l’équipe de Break Poverty.

Urgence Ukraine : venons en aide aux enfants victimes du conflitFAITES UN DON