Le Journal Le Parisien revient sur l’Opération Connexion d’Urgence

Le 22 janvier 2021, le journal le Parisien revient sur l’opération “Connexion d’Urgence” mise en place par les équipes de la Fondation Break Poverty, en partenariat avec le Collectif Mentorat et Emmaus Connectpour répondre aux besoins d’une jeunesse défavorisée peinant à pouvoir suivre ses cours à distance. 

Le média met en avant la visite très attendue du secrétaire d’Etat chargé de l’enfance, Adrien Taquet, au sein d’un foyer de jeunes à Chevilly-Larue et à l’occasion de la Journée internationale de l’éducation.
 Il  déclare en toute transparence que « pendant les premières semaines du confinement les enfants n’ont pas pu suivre les cours à distance ». En effet, le manque de matériel les empêchait d’étudier, et ces derniers devaient se relayer pour avoir accès à un même ordinateur. 
 
Le projet “Connexion d’Urgence” est vu par le secrétaire d’Etat comme une « formidable opportunité d’accélérer le numérique » tout en rappelant que l’accompagnement et la connexion internet sont des éléments essentiels pour leur permettre d’étudier à distance.

Ce dispositif s’ancre dans la lutte pour l’égalité des chances et contre la fracture numérique qui menace l’avenir des jeunes les plus vulnérables. « Dans l’esprit de tout le monde, la fracture numérique était réservée aux séniors (…) Le confinement nous a fait constater de manière brutale que c’était loin d’être le cas“, déclare Valérie Daher, Directrice de le Fondation Break Poverty.

 

Retrouvez l’article du Parisien ici.
Crédits photos : Le Parisien.


Urgence Covid19 : luttez contre le décrochage scolaire des jeunes défavorisés avec l'Opération Réussite ConnectéeJ'AGIS
+