Denis Metzger, notre Président, accompagné par les entreprises partenaires de la DAT à Romans

Les entreprises partenaires de la DAT à Romans-sur-Isère ont réaffiché leur soutien lors du deuxième point d’étape jeudi 06 juin

Devant les entreprises partenaires du dispositif, l’équipe de Break Poverty Foundation a pu présenter avec fierté les premiers résultats annuels des 6 projets soutenus par les entreprises locales et la collectivité dans le cadre de la Dotation d’Action Territoriale (DAT).

Les chiffres restent aussi positifs qu’éloquents : 15 entreprises partenaires, 26 partenaires opérationnels mobilisés, 1 170 000 euros financés sur trois ans et déjà 325 bénéficiaires pris en charge après 1 an de lancement. La grande majorité des projets sont en ligne avec les objectifs proposés et seuls deux d’entre eux devront connaitre quelques ajustements opérationnels pour atteindre leurs pleins potentiels.

« C’est vraiment gratifiant pour nous de voir tous ces projets prendre vie réunion après réunion. De se dire qu’on a participé à quelque chose qui a déjà touché 325 personnes en à peine un an, c’est une grande fierté. » – témoigne Gwenola Levy, représentante de la société Krohne.

Lors de cette réunion de bilan, c’est le projet Proxité qui était à l’honneur avec une présentation plus détaillée de la part des porteurs de projets et des témoignages des bénéficiaires. (Découvrez ce projet)

Juliette Chevrier, directrice de l’antenne Proxité à Romans-sur-Isère et un binôme de marraine/filleule étaient présents pour expliquer la mise en place des premiers parrainages et l’intérêt qu’y trouvent à la fois les bénévoles et les bénéficiaires. En seulement quelques mois, une vingtaine de binômes se sont déjà mis en place et ils seront encore plus nombreux à la rentrée 2019. Les parrains bénévoles sont cependant toujours bienvenus et nous vous encourageons à contacter l’antenne Proxité de Romans si vous étiez disponibles !  j.chevrier@proxite.com

« C’est une belle rencontre et je suis assez surprise mais je crois que ça apporte autant à moi qu’à ma filleule » – témoigne Amandine Germain, marraine au sein de l’association et employée au sein de l’entreprise Refresco.

Suite à la réussite de cette DAT pilote à Romans sur Isère, Break Poverty est en train de déployer la DAT avec succès sur 3 nouveaux territoires et reçoit de plus en plus de sollicitations de nouveaux territoires. L’objectif est d’essaimer ce dispositif sur une cinquantaine de territoires au cours de l’année 2020 afin de montrer une fois de plus que l’engagement des entreprises dans la lutte contre le déterminisme sociale et l’inégalité des chances peut faire la différence !