Porter une Dotation d’Action Territoriale sur son territoire

Qu’est-ce que la Dotation d’Action Territoriale ?

Comment porter une DAT sur son territoire ? Initiée par la fondation Break Poverty, la Dotation d’Action Territoriale (DAT) vise à créer des alliances entre acteurs publics, privés et associatifs, au service de la jeunesse défavorisée. Déjà déployé sur une quinzaine de territoires, le dispositif essaime désormais partout en France : l’occasion pour les structures de l’économie sociale et solidaire (ESS) de s’en emparer pour leur territoire !

La DAT, initiée par Break Poverty Foundation, est un dispositif innovant visant à mobiliser des entreprises locales.

Pour financer des projets associatifs permettant de lutter contre le déterminisme social affectant la jeunesse sur leur territoire, (soutien à la petite enfance, prévention du décrochage scolaire et insertion professionnelle des jeunes), il repose sur une méthodologie en 4 étapes :

La réalisation d’un diagnostic territorial des besoins en matière de pauvreté des jeunes

L’identification et la sélection de projets pertinents et à fort impact pour répondre aux besoins territoriaux

La mobilisation des entreprises du territoire pour financer, selon leurs choix, les projets identifiés

Le suivi et la mesure de l'impact de ces projets

Quel est l’impact de la DAT sur un territoire ?

Le dispositif permet à 2000 jeunes en moyenne d’être accompagnés sur chaque territoire (de 1000 à 10000 jeunes).
Il renforce les capacités d’action des associations, avec en moyenne, par territoire, 7 associations soutenues et plus de 30 000 € récoltés par an et par association. On compte également 3 à 4 partenaires privés supplémentaires par association.
Le dispositif stimule le mécénat social. 1/3 des entreprises impliquées dans la démarche ne faisaient pas de mécénat social avant. Plus de 70% des montants collectés viennent de TPE, PME, ETI. (contre seulement 46% à l’échelle française.)

 

Quel intérêt pour une structure de l’ESS ?
L’exemple de Ronalpia : 

D’abord, en devenant porteuse de la DAT sur son territoire, une structure a l’opportunité :

  • De détecter et accompagner des solutions locales le plus en adéquation possible avec les besoins prioritaires d’un territoire, sur un sujet crucial.
  • D’être accompagnée et formée gratuitement à une méthode de diagnostic territorial. Le diagnostic peut prendre la forme d’une mobilisation des entreprises et d’évaluation de l’impact, applicable à la DAT mais également à d’autres projets.
  • De gagner en visibilité et nouer des liens durables, avec les acteurs de son territoire.

Ensuite, accompagnée par Break Poverty Fondation, Ronalpia, structure l’accompagnement d’entreprises sociales. Elle a pour mission de déployer une DAT à Saint Etienne avec le soutien du Conseil Régional AuRA.
Enora Guérinel, sa co-fondatrice et directrice des opérations, témoigne. « La DAT nous a attiré car nous souhaitions monter en compétences sur les outils de diagnostic territorial. En effet, nous sommes préoccupés par le fait de développer une analyse finement qualifiée des besoins du territoire. C’est nécessaire pour apporter des réponses les plus pertinentes possibles, avec l’espoir de faire diminuer la pauvreté à moyen terme.« 

 

En quoi ce dispositif est il nécessaire ?

Pour elle, il était également essentiel que le dispositif soit tourné vers le territoire. Afin de nouer des liens durables avec les acteurs locaux, « L’ancrage local est un élément important ». « Il permet de montrer que l’on est en capacité d’accompagner des sujets d’ampleur sur le territoire, qualifier les besoins et accompagner des solutions à fort impact et nous aide à asseoir notre notoriété (…).

La dimension locale est également intéressante en terme de mécénat car elle permet de développer un autre rapport aux financeurs et d’ouvrir la discussion avec les acteurs économiques locaux que l’on ne connaît pas forcément, notamment les PME. »
Enfin, c’est la réplicabilité de la méthode qui a achevé de convaincre Enora Guérinel. Il entrevoit des synergies à créer entre la DAT et les autres programmes de Ronalpia. »Nous comptons utiliser les outils de la DAT pour renforcer les autres secteurs d’accompagnement de notre structure. La justice pénale par exemple, que nous traitons à travers notre programme Act’ice.« 

 

Vous souhaitez porter une DAT sur votre territoire ?

Comme Ronalpia, vous trouvez le dispositif pertinent pour le porter sur votre territoire ? Si vous souhaitez être accompagnés et formés gratuitement aux outils de la Dotation d’Action Territoriale, vous pouvez en apprendre plus sur le site internet dat-France.org.
Vous pouvez également contacter Charlotte Wambergue, Responsable des programmes chez Break Poverty Foundation : cwambergue[@]breakpoverty.com

Crédit vidéo : l’équipe de Break Poverty Foundation