Urgence Covid19 :
La crise sanitaire est dévastatrice.
Les inégalités scolaires aussi.

La crise sanitaire a mis en péril la scolarité ou l’avenir professionnel des jeunes les plus vulnérables. Il est urgent de se mobiliser pour offrir les mêmes chances de réussite à chaque jeune.

La Fondation Break Poverty se mobilise pour offrir un ordinateur, une connexion internet et un programme de mentorat, éléments indispensables à leur réussite scolaire et à leur recherche d’emploi.

Connexion internet pendant un an

Ordinateur personnel

Soutien en mentorat pendant un an

JE DONNE

1/4 des familles modestes n’a pas l’équipement informatique nécessaire à la scolarité de leurs enfants

100 000 jeunes décrochent de l’école chaque année

Plus d’1 sur 5 enfant est pauvre en France

Urgence Covid19 :

La crise sanitaire est dévastatrice.
Les inégalités scolaires aussi.

La crise sanitaire a mis en péril la scolarité ou l’avenir professionnel des jeunes les plus vulnérables. Il est urgent de se mobiliser pour offrir les mêmes chances de réussite à chaque jeune.

La Fondation Break Poverty se mobilise pour offrir un ordinateur, une connexion internet et un programme de mentorat, éléments indispensables à leur réussite scolaire et à leur recherche d’emploi.

Connexion internet pendant un an

Ordinateur personnel

Soutien en mentorat pendant un an

JE DONNE

1/4 des familles modestes n’a pas l’équipement informatique nécessaire à la scolarité de leurs enfants

100 000 jeunes décrochent de l’école chaque année

Plus d’1 sur 5 enfant est pauvre en France

Luttons contre le décrochage scolaire des jeunes défavorisés

Pendant le confinement, près de 970 000 jeunes ont été « perdus de vue » par l’Education Nationale. Pour un grand nombre d’entre eux, l’accès à l’école à distance était tout simplement impossible faute d’équipement informatique ou de connexion internet à la maison.

Aujourd’hui plus que jamais, les risques de décrochage scolaire des jeunes les plus défavorisés sont immenses. Il est urgent d’offrir les mêmes chances de réussite à chacun des jeunes, quel que soit leur milieu social et leur lieu de vie.

Avec 650€

Avec 650€

soit 221 € après déduction fiscale

Offrez un ordinateur, une connexion internet et un an de mentorat à un jeune

Avec 10 000€

Avec 10 000€

soit 3 400 € après déduction fiscale

Offrez un ordinateur, une connexion internet et un an de mentorat à 15 jeunes

Avec 50 000€

Avec 50 000€

soit 17 000 € après déduction fiscale

Offrez un ordinateur, une connexion internet et un an de mentorat à 75 jeunes

Notre objectif : Venir en aide à 5000 jeunes défavorisés !

Prévenir le décrochage scolaire des jeunes défavorisés

Offrir les outils nécessaires à une scolarité réussie à de nombreux jeunes défavorisés

Accompagner les jeunes défavorisés dans leur accès au premier emploi

Les Partenaires

Après le succès de l’opération #Connexion d’Urgence qui a permis de fournir plus de 16 000 ordinateurs à des jeunes défavorisés pendant le confinement, Break Poverty Foundation et l’AFEV se réunissent à nouveau pour mener à bien cette action.

Break Poverty Foundation

Break Poverty Foundation est une organisation humanitaire qui lutte contre la pauvreté en agissant sur ses causes. Elle est notamment engagée auprès des enfants et des jeunes pour les aider à sortir de la pauvreté. Elle a pour ambition d’enrayer le déterminisme social dès le plus jeune âge, de lutter durablement contre la pauvreté, et d’avoir un monde où les enfants pauvres ne deviennent pas des adultes pauvres.

L’AFEV

L’AFEV est un acteur majeur dans le mentorat des jeunes, et permet l’accompagnement pendant un an de chaque jeune bénéficiaire de l’opération. Pour cela, l’AFEV identifie un mentor adapté aux besoins du jeune, assure la formation de ce mentor, organise leur mise en relation (soit en présentiel, soit via une plateforme numérique existante) et effectue le suivi régulier de ce mentorat en lien avec la famille.

En partenariat avec :

Avec le soutien de :

Newsletter

Pour recevoir notre newsletter, inscrivez-vous !

Urgence Premiers Pas : faisons grandir les enfants, pas la pauvreté.J'AGIS
+