La presse en parle

Break Poverty Suite à la publication du rapport pauvreté ATD Quart-Monde et Secours Catholique, il apparaît important de s'intéresser à l'exemple de la Fondation Break Poverty. Les chiffres sont alarmants : notez ces deux là :  26 % des ménages de moins

Lever 2 M€ en 3 ans auprès des entreprises nantaises afin de lutter contre la pauvreté des jeunes dans 15 quartiers prioritaires de l’agglomération. C’est l’objectif de la fondation BreakPoverty qui se déploie pour la première fois depuis Paris dans

Avec Break poverty foundation, des entreprises nantaises s’engagent financièrement pour lutter contre la pauvreté des jeunes dans les quinze quartiers prioritaires de la métropole

Dans Télé'nantes -Info du Soir, vous pouvez retrouver un reportage sur Break Poverty Foundation entre 6 minutes 35 et 8 minutes 25 ici

Notre premier combat est de lutter à l'origine du mal et contre toutes les causes qui expliquent aujourd'hui la pauvreté d'un grand nombre de jeunes. Notre deuxième conviction est que les entreprises ont un rôle majeur à jouer

C'est un dispositif unique en France. A Romans-sur-Isère,, une quinzaine d'entreprises multiplient les actions pour diviser par 2 le nombre de jeunes sans emploi